Projets . Projects
Familles 2013
Hannah,Tapis (toile de coton, teinture et polymère), chaise berçante (bois de chêne), cube (bois mdf, mélamine), tableau
(teinture et polymère sur toile), 2012, photo: Marilyn Aitken

Tapis (toile de coton, teinture et polymère), 2012
photo:Yan Giguère



Courte-pointes et plateaux de jeux, collection du Musées McCord, 2012
photo: Yan Giguère



Familles
Musée McCord
Montréal, 2012-2013

FR
J'ai spontanément choisi, dans la collection du Musée, des objets qui me paraissaient familiers, c'est comme si je les reconnaissais. J'ai été attirée par ces courtepointes, ces tissages et ces jeux parce que j'y voyais quelque chose qui se retrouve aussi dans les tableaux et la peinture que j'aime : la simplicité de la ligne, la couleur unie, le geste direct.

Il m'est apparu que ces objets avaient un mandat symbolique aussi bien qu'utilitaire : Réchauffer, couvrir et protéger mais aussi circonscrire et délimiter. Les couvertures enveloppent/recouvrent le corps et sur leur surface se trouvent souvent des représentations du monde/jardin et des points cardinaux. C'est comme si elles avaient pour rôle de réchauffer sur le plan terrestre mais aussi de protéger ou situer le dormeur dans le monde des rêves. La ceinture qui tient les reins au chaud, trace une ligne de protection autour de celui qui la porte.
Les jeux représentent des territoires symboliques à traverser, des espaces à arpenter, à remplir ou à vider.

Il y a d'une part le quadrillé, la grille (le all-over) et d'autre part la composition centrale rappelant le mandala ou la rosace. Voilà deux façons de diviser le territoire, d'organiser la surface et le plan que j'utilise dans ma propre pratique picturale. Il me semble que ces stratégies d'aménagements du territoire qui sont très anciennes et communes sont souvent mises en opposition l'une à l'autre, je préfère les voir comme des compléments l'une de l'autre.

Ces objets se renvoient les uns aux autres. Chacun d'eux porte une part des autres. Comme lorsqu'un frère et une soeur ne se ressemblent que si on les compare à leurs parents ou aux autres enfants. Il y a une ressemblance de groupe : une unité.

Famille parle aussi de l'histoire de ces objets qui pour la plupart ont été créés ou utilisés dans un contexte familiale; souvent partagés et transmis dans une même famille. Il y a, dans les objets sélectionnés, un mélange d'humilité et de somptuosité. Ils sont humbles parce que créés par des mains anonymes, et somptueux par leur couleur, leur motif et leur présence.

Je voulais créer quelque chose qui partage ces qualités... J'ai travaillé avec la toile de coton et la teinture pour composer ce tapis/tableau. Ce dernier évoque une étoile, une toile d'araignée, un arbre généalogique, une fleur, une grille, un cercle magique. Le petit élément qui l'accompagne est comme la queue d'une comète, ou la pointe d'une flèche.

L'ensemble, avec la chaise berçante au cube blanc, représente l'image que j'ai de mes grands-mères, elles ont vécu au siècle dernier et ont assisté aux grandes transformations du monde. Elles étaient à la fois anciennes et modernes. Elles cousaient beaucoup pour leur famille. À la fin de leur vie, elles avaient perdu la mémoire.

À propos de ce projet . About this project
Communiqué
Musée McCord
Un projet tissé serré
Jérôme Delgado
Résonance textile
Éric Clément
Bouthillier digs into McCord's archives...
John Pohl
         
 
Tous droits réservés . All right reserved